Forts de notre terroir et de notre encépagement, nous proposons une palette de vins répartie sur six appellations, soigneusement élaborée par      notre Maître de Chai et nos œnologues.
Au sein de chacune d'entre elles, les vins sont répartis sur trois niveaux de gamme afin de vous guider au mieux dans votre dégustation et votre    choix.
La gamme "Un Point C'est Tout" est une jolie entrée de gamme travaillée en toute simplicité pour vous offrir le meilleur du fruit.
La gamme "Ainsi Soit-Il" à la personnalité plus affirmée, est notre gamme intermédiaire.
Enfin, nos cuvées haut de gamme aux dénominations particulières, sauront séduire les dégustateurs les plus avertis...

BERGERAC BLANC SEC

Sauvignon blanc, sauvignon gris, muscadelle, sémillon…autant de cépages qui composent nos vins blancs secs.

Une macération pelliculaire d’environ 24 heures permet d’extraire tour le potentiel et la richesse des arômes. Le jus est ensuite pressé, débourbé, et la fermentation peut alors commencer avant un élevage sur lies fines. Contrairement aux vins rouges, l’assemblage des différents cépages est fait avant la vinification.

Les parcelles destinées à notre cuvée haut de gamme sont sélectionnées et récoltées à la main. Le jus est ensuite vinifié et élevé en fûts de chêne. Régulièrement, les lies sont remises en suspension par le bâtonnage, optimisant ainsi la complexité du vin. Après de longs mois de soins attentifs, notre cuvée « Divine Miséricorde » voit le jour.

De la simplicité du fruit dans toute sa fraîcheur, à la complexité des grands vins blancs, notre gamme de Bergerac Sec ne manquera pas de vous séduire en toute occasion.

CÔTES DE BERGERAC MOELLEUX

Bel intermédiaire entre nos vins blanc secs et nos vins liquoreux d’appellation Monbazillac, le Côtes de Bergerac moelleux tient une place à part dans notre palette de vins.

La vendange a lieu lorsque le raisin a atteint sa maturité aromatique et possède juste ce qu’il faut de potentiel d’équilibre entre alcool, sucrosité, et arômes tout en fraîcheur propres au vins moelleux.

Les cépages sont assemblés avant la fermentation. Lorsque celle-ci est estimée suffisante, on procède à une baisse de la température de la cuve ainsi qu’à une opération de mutage, afin d’en arrêter le processus.

Le vin ainsi stabilisé sera mis en bouteilles au printemps suivant et se consommera dans ses toutes premières années, afin de profiter pleinement de sa fraîcheur.

MONBAZILLAC

Château Montdoyen se situe sur le territoire du Monbazillac, l’une des plus prestigieuses appellations de liquoreux au monde. Celle-ci est régie par un cahier des charges très précis ; délimitation de parcelles, vendanges tardives à la main et en tris successifs…l’or du Périgord est issu d’un savoir-faire qui lui est propre et lui confère toute sa personnalité.

Les journées d’automne ensoleillées succédant aux brouillards matinaux offrent les conditions idéales pour le développement du Botrytis Cinerea, ce champignon microscopique de la même famille que la pénicilline, aussi appelé « pourriture noble » qui se développe sur les grappes de Sauvignon Blanc, Muscadelle et Sémillon. La pellicule du raisin devient poreuse, l’eau s’évapore et les arômes et les sucres se concentrent, de concert avec la maturation du raisin.

Les grappes brunissent, la pellicule se flétrie… et quand le raisin est « roti », la vendange peut commencer. Les parties de grappes sont sélectionnées, ce qui nous conduit à passer plusieurs fois dans les rangs à quelques jours d’intervalles, pour une récolte « sur mesure ».

La récolte est pressée et le jus est immédiatement débourbé afin d’enlever les composants pouvant être délétères pour les arômes du futur vin ; la vinification peut ensuite commencer. Les lots sont triés en fonction de leur richesse et qualité gustative ; certains sont élevés en cuves, d’autres partent pour un long séjour en fûts de chêne (pas moins de 26 mois par exemple pour le « Femme Je Vous Aime »…).

Bergerac et Côtes de Bergerac Rouges

C’est la maturité phénolique (ou maturité des tanins, contenus dans la pellicule et les pépins du raisin) qui oriente la date des vendanges pour les vins rouges.

Après un tri sur table, la récolte est mise dans des cuves à pigeage. Cette opération quotidienne permet de briser le chapeau de marc formé par les pellicules qui remontent à la surface, afin d’en extraire tout le potentiel. En effet, le chapeau de marc deviendrait dur comme de la pierre s’il n’était pas travaillé. Le jus s’imprègne alors progressivement de ses éléments : arômes, tanins, complexité…..et bien sûr de la couleur, contenue dans la pellicule du raisin !

Après fermentation, le moût est soutiré : les lots de grands vins sont élevés en fûts de chêne, et ceux, plus simples dans leur expression, continueront leur élevage en cuve.

L’appellation Bergerac rouge est représentée par notre entrée de gamme au travers d’un vin gouleyant, axé sur le fruit. Les gammes supérieures de vins, d’appellation Côtes de Bergerac rouge, vous dévoileront des personnalités plus complexes et affirmés.

BERGERAC ROSE

Elaboré à partir de cépages rouges (Cabernet Franc et Merlot), le procédé de vinification est identique à celui d’un vin blanc sec.

Les parcelles, spécifiquement dédiées au vin rosé, sont vendangées à maturité. La récolte est directement pressée, sans macération. Puis le jus est mis en cuve, et le vin prend du gras et de la matière lors de l’étape dite « de stabulation », pendant 4 à 5 jours.

Après fermentation, le moût est soutiré et le vin est élevé sur lies fines. Il sera mis en bouteilles quelques mois plus tard afin d’être consommé dans ses toutes premières années !